>

Cri de détresse

Abderrahman Hajji

Toi qui as, entre nous, rompu les relations,
Pitié d'un être à ton entière dévotion,
Un être qui ne veut que tendrement t'aimer,
A le coeur brisé et ainsi se sent brimé.

Je suis venu à toi avec une grande âme,
Espérant approcher une si belle dame.
Ah! mes chers compagnons, si au moins j'avais su
Ce qui m'est reproché, je me serais bien tu.

Qui veut me voir passer tôt de vie à trépas,
Malgré ma loyauté, malgré mon coeur qui bat?
Je languis d'amour pour toi, oh! ma bienaimée
Qui m'aide à puiser la force de t'aimer.

French translation Raouf Hajji.

Home :: Poetry :: Poèmes Français (1) :: Cri de détresse

Loading Google Search Box... (if JavaScript is enabled)