<
>

Le devoir d'amitié

Abderrahman Hajji

Si vos amis venaient à rompre leurs visites,
Le mal dont vous souffrez vous rongerait plus vite.
Il nécessiterait une médication,
Qui risque d'aggraver votre désolation.

Vous qu'un coeur pur place au dessus de la mêlée,
Revenez sans tarder, avec un zèle ailé.
Soyez la cause de ma prompte guérison;
Chassez les soucis par delà les horizons.

Hâtez-vous de mettre un terme à tous mes déboires.
A force de souffrir , j'en ai perdu l'espoir.
N'hésitez pas de me combler de traits d'esprit
Pour effacer le mal dont mon être est meurtri.

Mon coeur qui végète parmi ceux des vivants
N'en remplit pas moins son rôle de paravent
Dressé pour défendre le bel art poétique
Et mettre en valeur les nuances linguistiques.

French translation Raouf Hajji.

Home :: Poetry :: Poèmes Français (5) :: Le devoir d'amitié

Loading Google Search Box... (if JavaScript is enabled)