<
>

Oh! que n'ai-je une voix de tonnerre

William Blake

Oh! que n'ai-je une voix de tonnerre et une langue
Pour couvrir le grondement de la guerre. Quand les sens
Sont secoués et l'âme entrainée vers la folie,
Qui peut rester debout? Quand les âmes des opprimés

Luttent dans l'air trouble qui fait rage, qui peut rester debout?
Quand le vent hurle de fureur en provenance
Du trône de Dieu, quand l'expression de sa colère
Met aux prises des nations entières, qui peut rester debout?

Quand le péché étale ses larges ailes sur la bataille
Et navigue, réjoui, dans le torrent de la mort,
Quand les âmes sont torturées par les flammes éternelles,
Et que les anges de l'enfer se réjouissent des nouveaux morts,

Oh! qui peut rester debout? Qui est à l'origine de celà?
Qui peut répondre au trône de Dieu?
Les rois et les nobles du pays l'ont fait.
Ciel, ne te laisse pas tromper. Ce sont tes prêtres qui en sont la cause.

O for a voice like thunder
Prologue to "King Edward the Fourth"
French translation Raouf Hajji.

Interpretation: Loreena McKennitt, Elemental 1985, Lullaby.
Home :: Poetry :: Poèmes Français (6) :: Oh! que n'ai-je une voix de tonnerre

Loading Google Search Box... (if JavaScript is enabled)